Santa Cruz Image

The Danny Bike

L'Histoire

L'idée d’un cadre de trial en carbone pour Danny remonte au jour où il a essayé un VTT en carbone pour la première fois.

Début 2014, Danny est venu nous demander s'il pouvait emprunter un de nos Bronson Carbon pour un petit projet qu'il préparait sur l'île de Skye pendant l'été. Il a ajouté qu’il serait peut-être un peu brusque! Évidemment, nous avons accepté dans l’idée de ne sûrement jamais revoir ce vélo!

56 millions de vues plus tard, il est bel et bien toujours là et nous sommes presque fatigués de revoir ce vieux Bronson. Aucun d'entre nous ne pouvait s'attendre à l'impact que "the Ridge" a eu sur le grand public. Ce fut une superbe vitrine pour le sport, pour les Écossais et cela a scellé le début de notre collaboration avec Danny.

"Je ne pensais pas être capable de faire tout ça avec ce vélo" précise Danny. "J’ai alors réalisé les avantages que le carbone pouvait apporter. La légèreté, la rigidité et la durabilité sont des avantages indéniables pour faire du trial en montagne et je rêvais déjà à mon prochain projet."

À ce moment-là, Danny ne faisait que nous emprunter des vélos de temps en temps. Il nous les ramenait toujours, un peu abîmés certes, mais toujours utilisables. Il était un genre de machine de test à lui tout seul et c’est dans ce sens que nous lui avons alors proposé de travailler ensemble.

Son premier projet: les roues Santa Cruz Reserve en carbone. En 2016, nous lui avons confié l’une des toutes premières paires de roues Reserve pour les tester secrètement durant l'été. Il voulait éventuellement faire un peu d’images, pourquoi pas! Quelques mois plus tard, ces roues encore secrètes se retrouvaient à la vue de tous, ou plutôt de Quatorze millions et demi de personnes pour être précis. La vidéo "Wee Day Out" était un nouveau grand succès, mais de notre côté nous étions encore à 8 mois de la production. Nous nous sommes alors préparés à être submergés de questions auxquelles nous ne pouvions pas répondre, et puis bizarrement…

Rien.

Pas un mot, même quand Danny apparu en couverture de 2 millions d'exemplaires du magazine Red Bull “The Red Bulletin”, le téléphone est resté silencieux. C'était assez étrange, comme si personne n'avait remarqué ces nouvelles roues. À Santa Cruz, nous étions pour notre part extrêmement excités à l’idée d’une telle nouveauté.

Bulletin Cover Hay Bale

"J'ai roulé avec cette paire de roues tout l'été" explique Danny, "Certaines des scènes ont demandées plus de 150 essais avant de réussir. Une botte de paille de 450kg a roulée plusieurs fois sur les roues mais elles n'ont absolument rien eu! Même pas un quart de tour de clé à rayon durant tout le tournage. C'était vraiment impressionnant. C'est à ce moment-là que j'ai discuté plus sérieusement avec Santa Cruz de ce que l'on pouvait atteindre grâce au carbone."

Malgré tout ça, Danny n'a pas réussi à trouver le point de rupture de ces roues.

Nous l'avons donc renvoyé dans les rues de Glasgow pour terminer le boulot.

"Danny voulait qu'on lui fabrique un vélo de trial en carbone" explique Nic McCrae, ingénieur composite chez Santa Cruz. "Je n'avais aucune idée dans quelle aventure je m'embarquais mais je me doutais qu'il y aurait beaucoup à apprendre en travaillant sur un tel projet, donc j'ai accepté. C’était l’opportunité idéale pour passer à l’étape supérieure avec notre laboratoire R&D."

Le laboratoire composite chez Santa Cruz avait été initialement mis en place pour le projet des roues. Tous les tests réalisés ici nous ont amenés au profil renforcé bien distinct que l'on retrouve aujourd'hui sur les jantes Reserve. Le laboratoire carbone comprend tous les équipements classiques—table de découpe, congélateur pour rouleaux de fibre pré-imprégnée, etc.—mais aussi quelques outils que l'on ne trouve nulle part ailleurs, à l'image de notre presse chauffante "faite maison".

Ressemblant à une machine à panini conçue par Egon Spengler, cette presse est un outil inestimable développé par nos soins qui permet d'ajuster à l'infini les paramètres de cuisson afin d'obtenir les meilleures pièces possibles.  

On a donc tout l’équipement, mais maintenant c’est quoi l’idée?

 

Industrial Designer Jack Russel Working on the Danny MacAskill Bike Testing the Santa Cruz Danny Carbon Bike in the Lab

Processus

"Nous avons toujours voulu tenter de fabriquer un cadre en utilisant des vessies gonflables en latex" confie Nic. "La création d'un cadre Santa Cruz en fibre de carbone commence normalement avec un mandrin en polystyrène expansé (EPS) enveloppé dans une membrane en nylon. Les couches de fibre de carbone sont alors appliquées autour de l'ensemble membrane/mandrin en suivant le procédé d'assemblage et la membrane est gonflée dès que le cadre est à l'intérieur de la machine. Pour le vélo de Danny, nous avons opté pour l'utilisation d'une technique de vessie gonflable en latex moulée à la forme intérieure du cadre—ce qui élimine le gaspillage de polystyrène et membrane."

Un de nos objectifs chez Santa Cruz est de participer au développement de techniques durables pour la fabrication. Le gros avantage de la technique des membranes en latex est qu'elles sont réutilisables. On peut trouver certains cadres fabriqués en utilisant des mandrins EPS enveloppés de latex, mais ces membranes restent à usage unique.

Les vessies en latex réutilisables sont utilisées dans d'autres domaines que la fabrication de cadre de vélo, mais celles-ci demandent souvent l'usinage CNC d'un mandrin en aluminium qui sera trempé dans un bain de latex liquide, et chaque mandrin requiert parfois jusqu’à 100 heures d'usinage.

Nous souhaitions développer le meilleur système de vessies gonflables possible et avons opté pour l’impression 3D en remplacement de l’usinage à commande numérique. L'impression 3D a l'avantage de permettre des formes très complexes qui demanderaient beaucoup trop de temps d'usinage CNC, voir même seraient impossible à réaliser. Ce procédé est également beaucoup plus rapide, ce qui nous a permis d’apporter des modifications au design beaucoup plus rapidement.

Les mandrins 3D réutilisables ont considérablement ouvert les possibilités et ont permis de rendre de nouvelles conceptions plus complexes enfin réalisables.

Superposition et matériaux

"Une fois les vessies en latex conçues, nous avions besoin de comprendre à quel point nous pouvions repousser les limites des matériaux et l’optimisation de l’orientation des couches de carbone." explique Nic.

"Presque tous les produits faits à partir de fibres de carbone sont constitués de différents types de fibres variant en qualités et propriétés. Nos vélos de série sont ultra solides et nous pensons bien maîtriser les techniques et matériaux. Le but avec le vélo de Danny était cependant de pousser tout ce savoir-faire encore plus loin, et utiliser de nouvelles technologies."

C'est sur ce point que le fait d’avoir un laboratoire composite à Santa Cruz est un réel avantage. La plupart du développement en terme de matériaux composites est destiné à l'industrie aérospatiale et de ce fait, il y a énormément de démarches à effectuer pour sortir ces matériaux du pays. Mais si vous êtes aux États-Unis, il est beaucoup plus facile d’en commander de petites quantités pour l'expérimentation et le prototypage.

L'un des 11 prototypes ayant été développés avant le vélo fini livré à Danny en mains propres.

L'un des matériaux utilisés pour le vélo de Danny est un carbone «tressé», il se caractérise par des fibres tri-directionnelles dans un seul matériau, à l’inverse des carbones de types tissés ou unidirectionnels que l'on retrouve plus facilement. Le carbone tressé est un matériau extrêmement résistant aux chocs conçu pour être utilisé dans les carénages des moteurs à réaction. Il protège le fuselage des avions (et les passagers) au cas où une lame du turboréacteur se brisait et semble donc approprié pour protéger l'extérieur du cadre de Danny!

La couche de carbone tressé QISO est apposée sur le tube de direction.

Nic McCrae Working on the Danny Mac Carbon Bike CNC Cut Carbon Fabric in the Carbon Lab at Santa Cruz Bicycles

Au même moment que toutes ces expérimentations de laminés de carbone sur le vélo de Danny, nous développions également les nouveaux cadres de Blur et Highball pour le XC. Passant d'un extrême à l'autre, les enseignements acquis entre ces différents projets ont permis d'accélérer le processus global et après 18 mois de conception, de prototypage et de test, il était temps de vraiment commencer à s'amuser...

Et puis un vélo est né

"Nous avions un cadre, un cadre de rechange et quelques pièces. Il était maintenant temps de partir pour l’Écosse" raconte Nic. "Je voulais livrer personnellement le cadre à Danny. C'était la chose la plus chère que Santa Cruz ait jamais conçu alors je me devais de lui apporter en main propre. Je voulais voir de mes propres yeux ce que Danny allait lui faire subir."

“Mon nouveau vélo pèse environ 1,8 kg de moins qu'auparavant», explique Danny «Ce poids a principalement été gagné au niveau de la fourche et de l'avant du vélo, j'ai alors passé la première heure à trouver mon nouveau point d'équilibre! Dès que je me suis habitué, il était temps de commencer à tester.”

"Il y a un spot à Glasgow avec une série de gros blocs en béton", explique Danny. "C'est là que j'ai pour la première fois roulé avec les roues Reserve pour faire quelques essais d'impact. Le premier cadre n'a pas été aussi résistant que les roues et après seulement une demi-heure, j'avais réussi à faire une fissure au niveau de la partie étroite des bases."

Nic s'attendait à voir quelques dégâts infligés au vélo et avait apporté avec lui son propre kit de réparation. Dans ce cas, on ne parle pas d’une boite de rustines mais plutôt de feuilles de carbone pré-imprégné, de film plastique et d’un pistolet à air chaud! Nic a alors utilisé le cadre de rechange et renforcé la zone critique avec plus de carbone, mais comment pourrait-il compléter la cuisson de la réparation sans la presse Spengler? Eh bien disons qu’il a fait avec les moyens du bord...

Pour arriver à ses fins, Nic a dû sacrifier sa réputation impeccable sur AirBnB. Il a tout simplement mis le cadre (du moins la moitié) dans le four pour ensuite récupérer sa création fraîchement préparée au petit matin. Les essais ont ensuite pu recommencer. Même endroit, plus de fissures, problème résolu!

De retour à Santa Cruz, nous avons créé pour Danny une nouvelle version de ce premier prototype avec des bases plus solides. Ajoutez à cela une finition “Orange internationale” et le visuel du carbone tressé à travers le lettrage sur le tube diagonal et le tour était joué.

Mission accomplie!

Danny donnera sa première apparition publique au guidon de son nouveau vélo à la Sea Otter Classic de Monterey, en Californie, du 19 au 22 avril. Rendez-vous là-bas!

Detail of the Rear Triangle of The Santa Cruz Danny Carbon Bike Logo Details on the Santa Cruz Danny Carbon Trials Bike

Un VTT trial réservé à Danny, entièrement en carbone, équipé de roues carbone Reserve. Non commercialisé.

La Newsletter Santa Cruz Bicycles

Inscris-toi à notre newsletter et soit le premier à être au courant des nouveautés tel que le Danny Mac Bike.

S'inscrire
Santa Cruz Bicycles - Danny Mac Bike Check

Bike Check Video

Vous voulez quand même en savoir plus? Danny vous présente son vélo.

Cliquer sur le bouton pour découvrir le vélo de trial Santa Cruz sur Youtube.

Voir La Vidéo