Coupe du Monde 2019 - Maribor

April 28 — 2019 | Maribor, Slovenia

La saison de course redémarre - la première occasion pour Greg, Luca et Loris de se retrouver entre les rubalises d'une manche de Coupe du monde. Après une interruption de neuf ans, Maribor revient comme la première étape du calendrier DH de l’UCI cette année. Peaty avait gagné ici en 2001 et Greg lors de la dernière édition d’une Coupe du monde en 2010. Cette piste est très complète, il y a de tout. Aussi bien des zones naturelles qu’artificielles, cela va d’enchaînement très rapides recouvert de racines au dévers méga techniques, mais aussi de grosses compressions et un énorme pierrier bien épicé. 

 

Resultats

  
Loris Vergier - 58èmeGreg Minnaar - DNSLuca Shaw - DNS

maribor19bb010517.jpg

Santa Cruz Image
Sven Martin

Tâtonner est plus amusant entre amis. 

maribor19_o5a5087.jpg

Santa Cruz Image
Sven Martin

Le regard sur le visage de Jordi ...

Après une journée à chercher leurs lignes et ajuster les suspensions, le Syndicate s’est entraîné sur la piste. Lors des séances d'entraînement vendredi, Luca a remarqué que son épaule n’était vraiment pas au top. Il a chuté la semaine précédente à San Ramolo au cours des tests et la radio a confirmé qu’il avait la clavicule fracturée. Il va lui falloir patienter pendant les 4-6 prochaines semaines avant de pouvoir participer à sa première course de la saison. Nous sommes absolument dévastés pour Luca et espérons qu'il revienne en bonne santé à temps pour Fort Bill.

maribor19_m1_3428.jpg

Santa Cruz Image
Sven Martin

Dévaler une piste de Coupe du Monde DH, comme si de rien n’était… avec une clavicule cassée.

La pluie semble être le thème récurrent des week-ends de course et une fois de plus la météo joua un rôle déterminant en Slovénie. Les journées menant aux qualifs ont incité les pilotes et les mécaniciens à effectuer les changements et adapter la monte de pneus nécessaires pour rouler sur le sec, mais juste avant que les élites hommes s’apprêtent à entamer les qualifications, le déluge est arrivé et le tracé s’est transformé en piste glissante imprévisible. Les qualités des pilotes requises lors de ses qualifications étaient donc la capacité à s’adapter rapidement aux conditions pour aller vite tout en jouant avec la limite d’adhérence.

maribor19_m1_0027.jpg

Santa Cruz Image
Sven Martin
Il semblerait s’agir du moment où Greg a réalisé qu'il allait rater la finale.

La piste changeant rapidement a pris les coureurs au dépourvu alors que plusieurs favoris ont eu du mal rejoindre l’arrivée indemne. Greg Minnaar a tordu son poste de pilotage en chutant ce qui l’empêche de se qualifier pour la première fois en 20 ans de carrière - une donnée à elle seule qui montre la consistance de “The G.O.A.T”. Lui aussi sera prêt pour Fort William.

maribor19bb018381.jpg

Santa Cruz Image
Sven Martin

Loris a su rester sur le vélo et poser un run suffisamment rapide pour terminer à la 5ème place des qualifs. Tous les regards se tourneront donc vers lui pour le reste du week-end puisqu’il est le dernier à représenter le Syndicate ce dimanche.

maribor19_h1d3475.jpg

Santa Cruz Image
Sven Martin

Nouveauté haute en couleur chez Juliana

Du côté Juliana, nous avions Morgane Charre et la championne nationale Allemande, Nina Hoffman, aux guidons des Juliana V10 aux couleurs uniques. Nina se qualifia 4ème dans les conditions difficiles tandis que Morgane pilota prudemment et rate malheureusement sa qualification pour la finale.

 

Le matin de la course, les conditions de piste s’étaient considérablement améliorées. La pluie du samedi a séché, rendant l’adhérence parfaite et réduisant au minimum la poussière. Chez les femmes, Nina Hoffman de Juliana, a réalisé une bonne course et était en avance au premier intermédiaire, mais a perdu un temps précieux sur le bas du parcours pour ainsi finir à la 6e place.

Lorsque les élite hommes ont commencé à s’élancer, il était clair que les conditions étaient réunies, tout le monde roulait sensiblement plus vite que la veille. Danny Hart n'a pas tardé à prendre les commandes, et son temps s'est avéré difficile à battre jusqu'à ce que les 10 premiers qualifiés s’élancent à leur tour. Les temps étaient serrés et Loic Bruni fût le premier à déloger Hart de la première place provisoire, mais il restait encore 8 coureurs au sommet, dont Vergier.

maribor19_h5d8632.jpg

Santa Cruz Image
Sven Martin

Tout comme les Squidsontour le disent parfois/toujours: Pan or die.

Il était temps d'y aller pour Loris. Il a franchi le premier intermédiaire à seulement une demi seconde derrière Bruni. Il était clair qu'il pouvait tirer son épingle du jeu en restant concentré. Cependant Madame chance décida autrement à la moitié du parcours—juste avant le grand virage à droite replongeant dans les bois—Loris a perdu l’arrière du vélo et chuta lourdement. Heureusement indemne, il est remonté très vite sur son V10 mais ces chances de podium s’étaient envolées.

maribor19_h1d0183.jpg

Santa Cruz Image
Sven Martin

Loris finit la journée en 58ème position après avoir chuté et terminé sa course sans visière. 

Un weekend plein de rebondissements et un début de saison difficile pour tout le Syndicate mais si le dicton dit vrai (et que Peaty a raison), la malchance vient par série de trois et les garçons ont donc déjà payés. La prochaine manche est à Fort William le 2 juin. De nouveau l’heure de la compétition.

 

Tout savoir sur le Syndicate

 

Previous Next Post Links

Related Posts