Proportional Geometry Render

Parfaitement proportionnel

La géométrie et la rigidité proportionnelles garantissent la même qualité de pilotage aux riders de toutes tailles

Proportional Geometry Render

Parfaitement proportionnel

La géométrie et la rigidité proportionnelles garantissent la même qualité de pilotage aux riders de toutes tailles

A mountain biker cornering on a rocky trail

Géométrie et rigidité proportionnelles

La géométrie et la rigidité proportionnelles sont la solution que nous avons retenue pour adapter spécifiquement certains éléments à chaque taille de cadre. Ainsi, quelle que soit votre taille, vous ne subirez aucun compromis en termes de performances, d'efficacité ou de position sur le vélo. Nous avons poussé ce concept un peu plus loin avec la longueur proportionnelle de la partie arrière, ou longueur des bases, et même la rigidité proportionnelle du cadre. Le résultat est un équilibre parfait du vélo quelle que soit la taille.

A mountain biker cornering on a rocky trail

Géométrie et rigidité proportionnelles

La géométrie et la rigidité proportionnelles sont la solution que nous avons retenue pour adapter spécifiquement certains éléments à chaque taille de cadre. Ainsi, quelle que soit votre taille, vous ne subirez aucun compromis en termes de performances, d'efficacité ou de position sur le vélo. Nous avons poussé ce concept un peu plus loin avec la longueur proportionnelle de la partie arrière, ou longueur des bases, et même la rigidité proportionnelle du cadre. Le résultat est un équilibre parfait du vélo quelle que soit la taille.

Proportional Geometry Render
Proportional Geometry Render

Partie arrière et angle de tube de selle

La longueur des bases et l'angle du tube de selle sont proportionnels à la taille du cadre (autrement dit, la première augmente et le second s'ouvre avec la taille) pour que chaque pilote, quelle que soit sa taille, bénéficie de la même géométrie équilibrée et de la même maniabilité.

Proportional Geometry Render
Proportional Geometry Render

Rigidité du cadre adaptée à la taille

Nous modifions la rigidité en fonction de la taille du cadre pour offrir la même qualité de pilotage à tous les utilisateurs. Normalement, les pilotes de grande taille sollicitent davantage des cadres forcément plus grands (l'inverse est vrai aussi), mais nous y remédions en définissant une rigidité du cadre spécifique à la taille.

Riding the 2020 Santa Cruz Hightower

[Alerte geek] Lisez la suite pour en savoir plus...

Bon, nous allons commencer par les bases.

La géométrie des cadres a toujours été, sinon proportionnelle, du moins progressive au sein d'une gamme de tailles, alors pourquoi tout ce tapage ? Et bien, il faut savoir que si plusieurs dimensions d'un vélo comme le reach, l'empattement et la hauteur de potence ont toujours augmenté avec la taille du vélo, d'autres restaient fixes. La longueur des bases et l'angle du tube de selle, par exemple, étaient souvent identiques pour les 5 ou 6 tailles d'un même vélo. Alors oui, ça facilitait la production, mais ça obligeait aussi à faire des compromis en termes de performances, notamment au pédalage en selle.

Il y a quelques années, nous nous sommes rendus compte que la perception courante de ce qu'étaient la qualité du positionnement et celle du pilotage étaient trop limitées. Nous avons alors commencé à développer chaque taille de cadre en veillant soigneusement à ce que le cadre se comporte comme il le devrait. Pour cela, nous avons dû désapprendre ce que nous savions et apprendre un nouvel ensemble de paramètres et conditions, parmi lesquels ce que nous appelons en plaisantant le "butt reach" ou "reach des fesses".

Riding the 2020 Santa Cruz Hightower

[Alerte geek] Lisez la suite pour en savoir plus...

Bon, nous allons commencer par les bases.

La géométrie des cadres a toujours été, sinon proportionnelle, du moins progressive au sein d'une gamme de tailles, alors pourquoi tout ce tapage ? Et bien, il faut savoir que si plusieurs dimensions d'un vélo comme le reach, l'empattement et la hauteur de potence ont toujours augmenté avec la taille du vélo, d'autres restaient fixes. La longueur des bases et l'angle du tube de selle, par exemple, étaient souvent identiques pour les 5 ou 6 tailles d'un même vélo. Alors oui, ça facilitait la production, mais ça obligeait aussi à faire des compromis en termes de performances, notamment au pédalage en selle.

Il y a quelques années, nous nous sommes rendus compte que la perception courante de ce qu'étaient la qualité du positionnement et celle du pilotage étaient trop limitées. Nous avons alors commencé à développer chaque taille de cadre en veillant soigneusement à ce que le cadre se comporte comme il le devrait. Pour cela, nous avons dû désapprendre ce que nous savions et apprendre un nouvel ensemble de paramètres et conditions, parmi lesquels ce que nous appelons en plaisantant le "butt reach" ou "reach des fesses".

Santa Cruz Bicycles Tallboy 5
Santa Cruz Bicycles Tallboy 5

Qu'est-ce que le "butt reach" ?

Nos ingénieurs emploient ce terme pas vraiment scientifique pour décrire la façon dont le postérieur du pilote est positionné plus ou moins loin vers l'arrière quand il est assis sur la selle. Ce terme humoristique, un peu potache, décrit en fait une dimension qui a une incidence significative sur les performances de la suspension et l'efficacité au pédalage.

D'une manière générale, et jusqu'à un certain point, un angle de tube de selle droit améliore l'équilibre des masses avant/arrière, la position de pédalage et l'efficacité de la suspension en montée. À l'inverse, un angle couché peut être préjudiciable en plaçant trop de poids sur la roue arrière, sans parler de la position de pédalage moins efficace.

Si l'on compare une personne sur un petit cadre avec une longueur de bases de 436 mm et un angle de tube de selle de 77° à une autre sur un cadre XL ayant la même géométrie, on constate que le petit rider est dans une position beaucoup plus avancée sur le vélo que le grand. La géométrie réelle a beau être identique, le "butt reach" est différent.

Riding the Santa Cruz Megatower
Riding the Santa Cruz Megatower

Peaufiner les géométries

Pendant des années, nous avons subtilement ajusté nos géométries pour obtenir des performances acceptables quelle que soit la taille. Mais “acceptable” ne nous suffisait pas. Pour obtenir le niveau souhaité d'uniformité, nous avons dû revoir notre approche de la conception.
Pour commencer, nous avions besoin d'une base de référence cohérente. C'est ainsi que nous avons défini une échelle des hauteurs de selle moyennes par taille de cadre. Nos ingénieurs ont obtenu ces chiffres en étudiant des scénarios de cas d'utilisation adaptée au vélo et en faisant des calculs basés sur des facteurs de proportionnalité humaine.

Proportional Geometry Render
Proportional Geometry Render

Changer d'angle

À partir de là, nous avons modifié l'angle effectif du tube de selle pour chaque taille de cadre. Comme nous l'avons vu précédemment, cet angle détermine dans quelle mesure la selle est en porte-à-faux sur la roue arrière pour une hauteur de selle de référence. Si cette solution a permis de rapprocher les chiffres, elle n'a pas permis de combler entièrement l'écart.

Proportional Geometry Render
Proportional Geometry Render

Long ou court

En plus de l'angle du tube de selle, il fallait aussi faire varier la longueur des bases pour obtenir un "butt reach" uniforme en pourcentage de la longueur des bases.

La solution la plus évidente pour obtenir une longueur proportionnelle des bases était de les allonger ou raccourcir en fonction des besoins. Mais la complexité liée au besoin de s''outiller pour, et de gérer plusieurs bras oscillants arrière en carbone, en plus des (jusqu'à) six triangles avant que nous fabriquons déjà, a invalidé cette approche.

Plutot que d'avoir des bras oscillants plus ou moins longs, nous avons choisi d'utiliser le même bras oscillant, mais d'avancer ou reculer les points de fixation pour créer une longueur de bases effective optimale pour chaque taille. Résultat : des bras oscillants qui s'allongent d'environ 3 mm à chaque changement de taille de cadre. Concrètement, cela signifie un vélo qui offre la même maniabilité qu'il soit XS ou XL, ou n'importe quelle taille entre les deux.

Greg Minnaar Riding the Santa Cruz Megatower 2

Quelle est la rigidité de votre cadre ?

Les grands pilotes sollicitent davantage des cadres qui sont eux aussi plus grands. Le poids supplémentaire fait que quand ils passent sur le même trou/virage/drop qu'un pilote beaucoup plus petit, le cadre subit plus de contraintes. Et si le cadre est plus grand (imaginez un cadre XXL et un cadre XS côte à côte, le XXL a une forme et des tubes plus longs), il doit aussi pouvoir supporter les chocs que lui infligera un pilote plus lourd. Sinon, le petit et le grand pilote dirigeront ce qui ressemblera respectivement à une traverse de chemin de fer et une nouille cuite. C'est bien sûr exagéré pour les besoins de la démonstration : les cadres ne sont pas si différents. Mais comme notre objectif est de fabriquer des cadres de la plus haute qualité offrant la meilleure qualité de pilotage possible, nous nous intéressons au moindre détail. Et si cela implique d'adapter la disposition des fibres de carbone ou la forme des tubes (en mettant plus de matière à certains endroits), nous le faisons.

En adaptant la rigidité du cadre à chaque taille, nous garantissons que tous les utilisateurs bénéficient de la même qualité de pilotage.

Greg Minnaar Riding the Santa Cruz Megatower 2

Quelle est la rigidité de votre cadre ?

Les grands pilotes sollicitent davantage des cadres qui sont eux aussi plus grands. Le poids supplémentaire fait que quand ils passent sur le même trou/virage/drop qu'un pilote beaucoup plus petit, le cadre subit plus de contraintes. Et si le cadre est plus grand (imaginez un cadre XXL et un cadre XS côte à côte, le XXL a une forme et des tubes plus longs), il doit aussi pouvoir supporter les chocs que lui infligera un pilote plus lourd. Sinon, le petit et le grand pilote dirigeront ce qui ressemblera respectivement à une traverse de chemin de fer et une nouille cuite. C'est bien sûr exagéré pour les besoins de la démonstration : les cadres ne sont pas si différents. Mais comme notre objectif est de fabriquer des cadres de la plus haute qualité offrant la meilleure qualité de pilotage possible, nous nous intéressons au moindre détail. Et si cela implique d'adapter la disposition des fibres de carbone ou la forme des tubes (en mettant plus de matière à certains endroits), nous le faisons.

En adaptant la rigidité du cadre à chaque taille, nous garantissons que tous les utilisateurs bénéficient de la même qualité de pilotage.